Les principes de notre travail

Les personnes, dont la vie est dominée par la faim et la pauvreté, ne sont pas considérées comme un problème mais, bien au contraire, comme des acteurs clés dans l’identification, la planification et la mise en place de solutions durables. Grâce à leur créativité, leurs capacités, leurs ressources et leur pouvoir de décision, ils redéfinissent leur vie.

Le Projet Faim :

  • promeut la responsabilité individuelle au niveau local
    L’attitude dominée par la résignation et la dépendance doit être contestée et changée. Dans beaucoup de pays cet objectif est atteint grâce aux ateliers « vision, engagement et action » (AVEA). La formation d’entraineurs locaux permet également de motiver d’autres villageois à devenir actifs.

  • soutient les femmes comme actrices clés du changement

    La femmes sont traditionnellement les principales responsables pour les questions de santé de la famille, l’éducation scolaire et la sécurité alimentaire des enfants. Elles contribuent également à une partie du revenu du ménage.

    Pourtant elles n’ont pas accès aux revenus du ménage, au droit de propriété et n’ont aucun pouvoir de décision, ni dans la famille ni au niveau politique ou économique. Le Projet Faim s’est donné comme priorité majeure de renforcer le rôle de la femme au niveau politique, dans la société et l’économie.

  • coopère avec les autorités locales

    Un forum efficace doit être créé pour permettre aux villageois de subvenir à leurs besoins primaires et d’avoir accès aux ressources des gouvernements auxquelles ils ont droit.

Les personnes concernées jouent, grâce à leur créativité, leur potentiel et leurs propres ressources, un rôle clé dans la lutte contre la faim chronique.

Pour cette raison, THP ne travaille dans les pays en développement, qu’avec des employés et des dirigeants locaux.

Projet d'élevage caprin générant des revenus pour les éleveurs de chèvres

Donnez et changez des vies!

Lettre d'information (3x par ans)

Entrez votre e-mail ci-dessous.

Citations

"Grâce aux ateliers de travaux pratiques AVEA offerts localement par THP, les participants, dont la majorité sont des femmes, réalisent qu'ils peuvent prendre en main leur vie de manière indépendante, entrer en action et influencer leurs communautés en tant que membres responsables et autonomes. Ils trouvent ensemble leurs propres solutions contre la faim chronique et ne sont plus dépendants de l’aide extérieure. THP les accompagne, chez eux, dans ce processus."

Thérèse Gerber-Fürst, consultante, soutient THP depuis plus de 10 ans

Le Projet Faim Suisse, Blumenweg 6B, CH-5300 Turgi
+41 44 586 68 34