Mozambique

Situation

En dépit de la stabilité politique récente, faible niveau d'alphabétisation et des taux élevés de pauvreté continuent de menacer le développement du Mozambique.

Avec 46% de sa population vivant en dessous du seuil de pauvreté de 1,25 $ par jour, la pauvreté reste très répandue dans le pays, dépendant principalement de subsistance de l' agriculture . Environ 15% des enfants de cinq ans ou moins sont mal nourris l'espérance de vie moyenne à la naissance est seulement 53 ans.

Situé sur la côte de l'Afrique australe, et bordé par la Tanzanie, le Malawi, la Zambie, le Zimbabwe, l'Afrique du Sud et le Swaziland, le Mozambique est un pays avec une population de 25,9 millions. Après cinq siècles de colonisation portugaise, le Mozambique a obtenu son indépendance en 1975. Cependant, ce ne fut qu'en 1992 que le pays a connu la stabilité politique.

En 2015/16, le plus grand défi pour le projet sur la faim au Mozambique a été la sécheresse causée par El Niño. En Afrique australe, les gens ont connu la pire sécheresse en 35 ans. Les habitants des zones rurales qui dépendent de l'agriculture ont été particulièrement touchés.

Succès 2017

Grâce à votre soutien de notre stratégie d'épicentre, nous avons déjà réalisé beaucoup de choses au Mozambique!

  • En 2017, beaucoup plus de paroissiens que prévu ont pu participer à des ateliers sur le travail indépendant (351 paroissiens) et à des ateliers sur la vision, l'engagement et l'action (2392 femmes et 418 hommes). L'objectif de ces ateliers est de préparer les paroissiens à l'indépendance à venir.
  • Les ateliers sur l'agriculture et la sécurité alimentaire ont également été très bien suivis, car l'intérêt était élevé. 2563 personnes au lieu des 850 prévus ont bénéficié de ces ateliers. L'objectif de ces ateliers est d'améliorer les connaissances des agriculteurs sur l'agriculture durable et de promouvoir la bonne gestion des ressources naturelles.
  • En 2017, 2506 membres du programme de microfinance ont pu participer à des cours de formation. Le programme promeut la connaissance de l'utilisation des banques rurales et la création de groupes d'épargne. Ils visent également à sécuriser les revenus de l'Epicenter par l'introduction de nouveaux produits et services de crédit.
  • En plus de ce programme, des ateliers ont été proposés sur les activités génératrices de revenus, l'accent étant mis sur la formation en tant que tailleur.
  • En outre, un tracteur a été acquis qui sera d'une grande utilité pour augmenter la production agricole et comme source de revenus pour l'Epicenter.
  • L'Epicenter Chokwe prévoit de devenir indépendant dans le courant de 2018. 

 

Interview avec Mariarosa, Partenaire du Programme de Microfinance au Mozambique

Mariarosa, une partenaire du programme de micro finance du Projet Faim au Mozambique, montre comment elle produit des briques. Elle mélange de la terre sableuse avec du ciment en y ajoutant de l'eau. Ensuite elle remplit un moule avec cette mixture. Le nouvelle brique est sortie du moule et laissée à sécher au soleil pendant quelques jours. Elle vend les briques 1.80 CHF pièce. Cela lui permet, grâce au programme de micro finance de THP, de subvenir à ses besoins.

Expériences d'un épicentre au Mozambique

Sites THP au Mozambique

Donnez et changez des vies!

Lettre d'information (3x par ans)

Entrez votre e-mail ci-dessous.

Citations

"Grâce aux ateliers de travaux pratiques AVEA offerts localement par THP, les participants, dont la majorité sont des femmes, réalisent qu'ils peuvent prendre en main leur vie de manière indépendante, entrer en action et influencer leurs communautés en tant que membres responsables et autonomes. Ils trouvent ensemble leurs propres solutions contre la faim chronique et ne sont plus dépendants de l’aide extérieure. THP les accompagne, chez eux, dans ce processus."

Thérèse Gerber-Fürst, consultante, soutient THP depuis plus de 10 ans

Le Projet Faim Suisse, Blumenweg 6B, CH-5300 Turgi
+41 44 586 68 34